Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
TestsdeJeux.com

Anarchy Reigns - PS3

17 Janvier 2013 , Rédigé par Myster Hyde Publié dans #ps3

Habitué aux OVNI vidéo ludique, Platinium Games, développeur de Madworld, Vanquish et Bayonetta, nous livre cette fois-ci un beat’em all multijoueur : Anarchy Reigns. Plongez dans les méandres de la violence gratuite et découvrez si, oui ou non, le jeu est bon.

"Recommence X fois juste pour continuer d’avancer"
Anarchy Reigns - PS3

Divisée en deux parties distinctes, les blancs et les noirs, l’aventure solo permet essentiellement un apprentissage tout en finesse, des touches et différents combos/prises réalisables. La possibilité de débloquer les personnages pour le multijoueur en fait un passage obligé, malheureusement. Après quelques minutes, on se rend vite compte que le solo tourne en boucle en proposant des missions à compléter, trois principales pour « l’histoire » et trois secondaires pour augmenter le score, le tout diviser en quatre chapitres. Ce dernier sert à débloquer les prochaines missions qui établissent un système de scoring allant de bronze à platine. La durée de vie est ainsi faussement gonflée puisque pour passer toutes les missions en one shot, il vous faudra la plus haute des récompenses. Si encore les missions secondaires (les seules rejouable) se renouvelèrent… mais même pas, le but étant principalement de zigouiller un nombre prédéfini d’ennemis dans un temps imparti. Du coup, même si les missions principales se révèlent être au final assez sympathiques avec des combats plutôt intéressants, l’aspect « recommence X fois juste pour continuer d’avancer » rebute inévitablement. Soit, le solo n’est pas franchement folichon, mais pour un titre pensé et conçu pour le multi, n’est-ce pas un peu normal ? Peut-être, mais avant de nous y attarder, intéressons-nous au gameplay.

"Un gameplay qui aurait pu franchement se casser la gueule"
Anarchy Reigns - PS3

Platinium Games n’est peut-être pas les maîtres du genre beat’em all mais ils commencent à toucher leur bille sur le sujet. Du coup il est normal d’en attendre plus à chaque jeu développé par eux. S’il est cool d’évoluer à travers des personnages dont la puissance est sans égale parmi les êtres normaux, le manque de combo pour égayer les combats est assez dommageable. En effet, les trois variations des coups rapides et puissants se répètent sans cesse, les trois prises (avant, arrière et au sol) manquent de diversité et surtout d’une prise aérienne et il n’existe aucune trace d’exécution hormis contre des mutants costaux. En revanche, la présence d’une barre divisée en quatre segments servant à libérer une arme ultime (tronçonneuse pour Jack, oiseaux de feu pour le Baron…) est plutôt jouissive. Ajoutez à cela un mode Ravage en appuyant sur les deux sticks analogiques et vous obtenez une sorte de God Mode aux coups dévastateurs et ultras rapides. Tout cela est plutôt bien vu et permet surtout de sauver un gameplay qui aurait pu franchement se casser la gueule. Si le gameplay est plutôt moyen se met-il au service du multi ?

"Le multijoueur d’Anarchy Reigns et comme son nom l’indique, anarchique"
Anarchy Reigns - PS3

Penser comme un jeu en ligne, toutes nos attentes se dirigent donc vers ce dernier. Basé sur le même système de scoring que le solo, permettant, cette fois-ci, de monter de niveau, le multijoueur d’Anarchy Reigns et comme son nom l’indique, anarchique. Si les modes de jeu, 11 au total, offrent un certain plaisir non dissimulé, l’aspect bordélique des parties est redondant au possible. À cela, s’ajoute une caméra capricieuse tournant souvent le dos à l’action et un système de combat efficace en solo, mais permettant de « one shoté » n’importe qui sans lui laisser le temps de respirer (ou de toucher le sol…) en multi. 16 personnages sont à disponible si vous avez fait le solo et peuvent être assimilé avec une des 25 aptitudes à débloquer tout au long du multi. Le tout est enrobé d'un habillage pas très convaincant aux couleurs grises, mais après tout la fluidité nécessaire à ce type de jeu est là.

Anarchy Reigns n’est pas un mauvais jeu, surtout à moins de 30 € et sans concurrent en face, il est difficile de le bouder. Pourtant quand le nom de Platinium Games trône sur une pochette, l’attente est forcément supérieure à la moyenne et le pari n’a pas été gagné. On retrouve bien un univers décalé et une bande-son excellente (pas les doublages FR), mais le manque de combo et l’aspect chaotique des parties en ligne ne lui permettent pas de devenir le jeu que l’on attendait. Peut-être une prochaine fois…

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article