Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
TestsdeJeux.com

Borderlands 2 - PC

6 Octobre 2012 , Rédigé par Myster Hyde Publié dans #pc

Borderlands 2 - PC

Après un premier épisode réalisant le quasi-sans-faute, Gearbox se devait de nous livrer une nouvelle épopée des Chasseurs de l’Arche ayant la même aura. En est-il parvenu ?

La licence Borderlands est devenue, en l’espace d’un épisode, culte. On connait les difficultés qu’ont les gros studios à nous offrir des nouvelles têtes dans le circuit et c’est donc un plaisir de retrouver Pandore, plus hostile que jamais. Cinq ans après le premier opus, quatre nouveaux chasseurs, représentant quatre styles de gameplay différents, sont prêts à tout pour s’alourdir les poches de quelques deniers supplémentaires. Nous avons Salvador, le tank et sa spécialité lui permettant d’utiliser deux armes tout en regagnant de la vie, Axton, l’ingénieur accompagné de sa meilleure amie, la tourelle Scorpio 2.0, Maya, la healer du groupe, capable de neutraliser ses opposants avec un Verrouillage, redoutable en multijoueur, et enfin, Zer0, l’énigme de la bande, assassin de sa profession aussi bien de près que de loin. Sa spéciale appelée Leurr3 lui permet de disparaître 5 secondes en créant un autre lui (H.S : instant humour à votre droite). « Bouhouons » les développeurs qui proposent une cinquième classe, la Mécromancienne, en DLC payant si vous n’avez pas précommandé le jeu.

Borderlands 2 - PC

Présentation des avatars faits, parlons un peu du monde que vous allez arpenter. Gouverné par le tyrannique directeur d’Hyperion Corporation, le Beau Jack, Pandore, Terre d’accueil, à la végétation luxuriante et à la population agréable et polie, n’essayant pas du tout de vous tuer à chaque fois que vous croisez un regard vous offre une étendue gigantesque. Vous l’aurez compris, Pandore est tout sauf hospitalière et les déserts remplissent plus les lieux que les baobabs. Bonne nouvelle (encore heureux) ce ne seront pas les mêmes lieux présents dans l’épisode précédent, que vous visiterez. Son dictateur n’a qu’un souhait après avoir réalisé l’assouvissement de toute la population grâce à son armée de robots, il projette d’appuyer encore plus sa domination en faisant appelle à une entité alien. Vous dans tout ça ? Vous êtes laissé pour mort par cette même personne, êtes sauvé par le fameux Clap Trap à qui on foutrait bien deux claques, et rejoignez la Rébellion emmenée par Roland l’un des personnages jouables il y a trois ans. Ce n’est d’ailleurs pas le seul visage connu puisque vous retrouverez entre autres Scooter, Hammerlock et Zed.

Borderlands 2 - PC

Côté faune locale, on est servie puisque s’ajoute au bestiaire précédent, tout un tas de nouveaux ennemis qu’on prendra plaisir à trucider tel que des Garogos ou tout simplement les robots d’Hyperion. Heureusement il n’y a pas que leur nombre qui a été revu à la hausse, mais également leur intelligence et ce qui était de simple panneau ripostant est devenu des êtres capables de se cacher, contourner et d’interagir entre eux. Il est donc fréquent de voir des bêtes sauvages attaquées les humains ou encore que deux membres se couvrent mutuellement. Mais surtout, enfin, chaque personnage respecte son rôle. Il en est donc fini des tireurs s’acharnant à vous attaquer au corps à corps en compagnie des adorables Sadiques. De ce fait, les gunfights sont devenus plus dynamiques, mais surtout plus stratégiques et par conséquent plus longs. D’autant plus, qu’en multi, le nombre d’ennemis croît en fonction du nombre de joueurs en ligne. Juste épique !

Borderlands 2 - PC

Il nous reste un élément principal à ajouter : le gameplay. Heureusement, le gameplay de Borderlands 2 n’a pas bougé et est excellent, proposant une foultitude d’armes, de bouclier et d’argent à trouver absolument partout pour peu que l’on ait une vie entière à consacrer uniquement à cela. Malheureusement, le gameplay de Borderlands 2 n’a pas bougé malgré son excellence et reste un quasi parfait copié/collé du précédent épisode. Les développeurs ont quand même ajouté deux trois trucs comme l’éridium qui permet d’améliorer les armes, l’apparition de nouveaux véhicules permettant d’embarquer toute votre fine équipe, les armes jetables est un concept étonnant qui permet de ne pas recharger en contrepartie d’une balancer de l’arme dans la tête de l’ennemi, la possibilité de rampé lorsque vous êtes à terre, un niveau de Brutasse et une optimisation de la fonction Soin qui permet de ne plus avoir à ouvrir le menu. Ajoutez à cela la customisation du personnage et des véhicules ainsi qu’une légère refonte de l’arbre des compétences et on a fait le tour de toutes les nouveautés. Sinon pour les ignorants, Borderlands 2 reste un first person shooter tinté de quelques doses agréables de jeu de rôle qui, une fois mélangé, nous offre un bouillon exceptionnel.

Borderlands 2 a tout du jeu de l’année. Drôle, fun, beau (graphismes en cel-shadding), un gameplay solide, nerveux, dynamique et efficace, une bande-son magnifique et une durée de vie absolument colossale on ne peut que vous conseillez son achat. D’autant plus que le jeu sera suivi avec un nombre impressionnant de DLC à venir… mais payant.

Borderlands 2 - PC
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article