Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
TestsdeJeux.com

[Retro] MUSHA Aleste - Megadrive

18 Novembre 2012 , Rédigé par Luchador-R Publié dans #retro

[Retro] MUSHA Aleste - Megadrive

Existant depuis, quasiment, le début de l’invention des jeux vidéos, le genre des shoot’em up est certainement celui qui a le mieux traversé les époques. Aujourd’hui encore, on trouve sur les plates-formes de téléchargement ou sur smartphone de multiples rééditions de titres légendaires comme Gradius ou R-type sans parler des récents manic shooters sortis en arcade. Ici, attardons-nous sur un jeu sorti il y a plus de vingt ans sur la bonne vieille Megadrive et réédité depuis sur la Console Virtuelle de la Wii.

"Objet de culte et de collection pour de nombreux amateurs du genre"
[Retro] MUSHA Aleste - Megadrive

MUSHA Aleste fait partie de la saga Aleste. Créée par le studio Compile cette saga est surtout connue dans nos vertes contrées pour son épisode sur Super Nintendo ou encore pour sa version Sega Master System (renommée Power Strike). L’opus sorti sur la Grande Dame de Sega est pour nous un peu obscur, car comme la majeure partie des jeux de l’époque, la traversée de l’Atlantique ne s’est pas faite. Objet de culte et de collection pour de nombreux amateurs du genre et collectionneurs rétro, trouver la version japonaise n’est pas trop difficile, par contre pour ce qui est de la version US, les tarifs peuvent très vite s’envoler. Comme bien souvent, le jeu possède un semblant de scénario, mais bon, cela passe au second plan, car ce qui nous intéresse c’est ce que la bête a dans le ventre et pas quels affreux envahisseurs ont encore été saccagé la planète.

"Graphiquement très fin et détaillé, le jeu suit un scrolling vertical sur 7 niveaux"
[Retro] MUSHA Aleste - Megadrive

Nous sommes aux commandes d’un robot qui en absorbant des capsules sur le terrain, peut obtenir ainsi des petits vaisseaux dont il sera possible de programmer les mouvements parmi plusieurs selon un schéma défini, par exemple ils pourront tourner autour de notre appareil ou se jeter directement sur un ennemi. Bien qu’il soit possible d’emmagasiner ces options, celles-ci demeurent fragiles, car en frôlant un mur ou un ennemi vous en perdrez un. Parmi l’arsenal disponible, il est aussi possible d’obtenir un second tir spécial. Au nombre de trois différents (tir direct, missiles et rayon qui tourne autour du robot), ces armes gagnent en puissance lorsque vous récupérez l’option du même genre. Servant aussi d’armure, un premier choc vous fera perdre votre tir secondaire alors qu’un deuxième sera synonyme d’une vie en moins. Graphiquement très fin et détaillé, le jeu suit un scrolling vertical sur 7 niveaux. Notre robot nous apparait assez bien rendu. Quelques effets de profondeur assez saisissants sont à noter comme celui du stage 3 ou le sol se dérobe sous nos pieds ou encore au stage 5 ou le ciel se retrouve sur plusieurs niveaux.

"Création de l'« Echelle Mushishime Sama »"
[Retro] MUSHA Aleste - Megadrive

Pour le spécialiste des shoots, MUSHA devrait offrir un peu de résistance, mais il reste faisable. Pour l’occasion nous allons inaugurer une échelle de difficulté du genre que l’on appellera « Echelle Mushishime Sama », pour les néophytes il suffit de chercher sur YouTube « hardest boss ever » pour avoir une idée de la difficulté du titre de Cave qui sera le 10 sur cette échelle tellement ce jeu est à la limite de l’impossible. Notre épisode de la saga Aleste doit quant à lui tourner autour des 3 ou 4, c’est-à-dire qu’un humain normal devrait être, avec un peu d’entrainement, capable de le finir et de faire un score honorable.

Il faut se l’avouer, la Megadrive n’a jamais été une console dont les sons avaient un rendu impeccable, mais ce coup-ci chez Compile ils ont su faire cracher ses tripes à la 16 bits de Sega. Très nerveuses dans l’ensemble, les musiques collent assez bien à l’action. La mention du jour revient au thème du stage 3 (appelé Armored Armor) qui est certainement un des plus marquant et résumant assez bien l’ambiance sonore.

Bilan : Faisant partie des pépites injustement méconnues de l’ère des 16 bits, MUSHA Aleste est certainement un des must-have de la Sega Megadrive. Toujours aussi jouable après vingt ans, tout amateur de jeux rétro doit au moins y jouer une fois. Son plus gros défaut reste surement son prix, mais qui sait, en cherchant bien, il sera possible de le dénicher sans avoir à vendre un rein.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article