Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
TestsdeJeux.com

Guild Wars 2 - PC

14 Septembre 2012 , Rédigé par Myster Hyde Publié dans #pc

Guild Wars 2 - PC

2005 était une grande année pour les amateurs de MMORPG. En février était sorti l’incommensurable World of Warcraft, toujours plébiscité par des millions de joueurs, suivi deux mois plus tard par Guild Wars , son pendant sans abonnement. Aujourd’hui, après sept ans d’attente, sa suite est enfin disponible et compte s’imposer pour longtemps.

Ce qui a fait la force de Guild Wars en son temps était la manière de jouer. Là où Wow proposait du Monster Bashing à outrance, GW offrait une expérience en coopération basée sur des instances avec des recherches de groupes actifs (guildes…). Pour ce second épisode, ArenaNet décide d’affronter en face à face, sans grande ruse, le « vrai » jeu de rôle massivement multijoueur où la création de petits comités pour vaincre des ennemis n’est pas indispensable. Malgré cela, les développeurs ont ajouté un élément important : les événements dynamiques. Ils consistent, par exemple à tuer une cinquantaine de bandits en groupe, n’importe quel joueur peut venir, en tuer un ou deux et repartir remplir une quête. Ces événements ne dépendent d’aucun PNJ, mais sont récurrents et au même endroit. La valeur des biens acquis lors de la résolution de ces évènements dépend du niveau d’implication du joueur.

Guild Wars 2 - PC

Le monde visité est bien connu des adeptes du premier volet ce, malgré les changements apportés à cause du réveil des dragons ancestraux, puisqu’il s’agit une nouvelle fois de la Tyrie, mais 250 ans après l’extension Eye of the North. Elle est plus belle, plus colorée, plus spacieuse et plus plaisante à parcourir. Elle propose des panoramas à tomber et vous invite à tous les découvrir via quelques marqueurs. La grande nouveauté est sans conteste l’apparition d’autres races que celle des humains (merci les dragons). En effet, après les cataclysmes subits, de nouvelles races sont apparues. Ainsi, vous pourrez jouer avec les Humains, toujours, les Charrs, les Norns, les Asuras et les Sylvaris, chacun ayant droit à sa propre zone de départ en fonction des traits de sa race.

La création de votre personnage est soumise à quelques questions comme son origine sociale, ses croyances ou ses motivations qui forgeront son background et son caractère. Vos choix modifieront en quelques points l’histoire parcourue, mais le but principal reste le même : rassembler les héritiers du Destin pour tuer le dragon ancestral d’Orr, Zhaïtan. Les donjons seront donc des passages obligés pour accomplir votre quête et ainsi les débloquer en mode exploration. Un conseil : n’y allez pas seul…

Guild Wars 2 - PC

Les classes disponibles sont le Guerrier, l’Elémentaliste, le Rôdeur, le Voleur, le Nécromant, l’Envoûteur, l’Ingénieur et le Gardien. La barre d’action, autrement appelée deck, peut contenir jusqu’à 10 compétences séparées en deux. Les compétences liées au set d’arme équipé, qui se débloque au fur et à mesure que vous vous battez avec, et les compétences liées au personnage qui se déverrouillent en plaçant des points de compétence que l’on acquiert à chaque niveau. À partir du niveau 11, vous pourrez mettre des points d’aptitude dans plusieurs compartiments afin de débloquer des bonus plus variés. Ainsi un personnage battit pour le tank, peut très bien avoir dans sa manche une capacité lui permettant de se soigner. Le plus fort est qu’ArenaNet parvient à rendre le teamplay agréable malgré cela en créant un système de combo à travers les différentes classes au moyen de compétences estampillées « coup de grâce ».

Guild Wars 2 - PC

Les combats sont, de ce faite, très dynamique, et vous obligeront à rester constamment en mouvement, bien aidé par les esquives. Autres points importants, l’apparition des combats aquatiques qui utiliseront des armes et des compétences spécifiques à ce milieu. Enfin, pour être complet sur ce paragraphe dédié aux combats, un baroud d’honneur est également présent et vous permet de vous relever d’une mort certaine si vous parvenez à vaincre votre ennemi ou si un compagnon vient à votre rescousse.

On ne peut pas se quitter sans évoquer le mode World vs. World. Le mot world, qui signifie monde, pour les moins anglophones d’entre nous, prend tout son sens quand il s’agit d’une bataille regroupant trois serveurs ! Pour activer la bataille (peut-on parler de guerre à une telle échelle ?), la carte est séparée en 4 parties, une à défendre pour chaque serveur et une partie neutre appelés Champs de Bataille Éternel, où il ne fait pas bon vivre si l’on y souhaite trouver la paix. Tout est prétexte à se battre comme l’acquisition des mines, villages, provisions, postes avancés et scieries. Les postes avancés servent à reconstruire ce qui a été détruit et a amélioré ses structures en leur conférant des bonus (huiles bouillantes, canons…). Vous l’aurez deviné le but étant de dominer la map en récupérant les Orbes de Puissance adverse. Le gros avantage est que tout ce qui a été gagné dans ce mode sert dans le PvE, la seule différence est que pour les besoins du sacrosaint équilibrage, votre personnage est monté au niveau 80.

Pour conclure, Guild Wars 2 possède un système d’artisanat très classique basé sur 8 métiers et sur l’assemblage de matériaux. Un item-shop est disponible, mais son utilisation est très dispensable. Enfin, Guild Wars 2 est une acquisition obligatoire pour tous les amateurs de jeu de rôle en ligne … et le tout, sans abonnement.

Guild Wars 2 - PC
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article