Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
TestsdeJeux.com

Le Dossier du Collectionneur - Introduction

1 Février 2013 , Rédigé par Luchador-R & TheMysterHyde Publié dans #Dossiers

Le Dossier du Collectionneur - Introduction
Le Dossier du Collectionneur - Introduction

Depuis maintenant un peu plus de trente ans, les jeux vidéos ont peuplé notre quotidien. D’abord curiosité réservée aux informaticiens et aux gros nerds, puis jouets pour enfants, ils ont dû traverser les époques et évoluer en ciblant toujours différentes cibles pour s’élever en tant que média à part entière. Des deux petits rectangles qui se renvoient inlassablement un petit carré à la Wii U sortie tout récemment, nombreux ont été ceux qui en sont marqués. Parmi ces gens certains ont poussé la passion au maximum, devenant collectionneurs.

Internet et ses forums ont depuis de nombreuses années rassemblés une multitude de personnes sous la bannière d’une passion commune. Il est beaucoup plus facile de partager ses informations ou ses trouvailles via la toile et via cette émulation beaucoup se sont découvert un intérêt à collecter et rassembler divers objets. Fini la collection de timbres de grand-père, maintenant l’ère se veut numérique et ce que l’on a autrefois appelé le « phénomène des jeux vidéos » prend une place dans la culture commune de plus en plus grande. S’il y a une tendance qui a commencé voilà quelques années et qui aujourd’hui bat son plein essor, c’est le retro-gaming, c’est-à-dire jouer sur des machines qui ont le plus souvent passé l’âge de raison. Si cette mode est en partie due aux consoles de la génération en cours qui ont mis en place des plates-formes de téléchargement afin de permettre aux plus jeunes de découvrir des titres qui ont réussi à graver leur nom dans la roche, elle a aussi créé une demande pour les jeux originaux qui sont, pour certains, devenus objet de culte.

Mais pour tout jeune padawan souhaitant se lancer dans la bataille, il faut savoir que celle-ci ne sera pas de tout repos et par le biais de ce petit guide nous allons essayer de donner un maximum d’informations et d’astuces afin qu’il puisse enfin devenir un véritable chevalier Jedi accompli.

À quelle catégorie j’appartiens ?

Avant toutes choses il faut avoir une idée de quelle direction prendra notre amoncellement, il faut définir ses priorités par rapport à ses gouts ou à son expérience antérieure. Bien que chacun ait un peu son idée propre de la chose, il existe différentes catégories de collectionneurs que l’on peut grossièrement classer comme ceci :

- Le collectionneur acharné : ou celui qui veut tout quelque soit la console, quelque soit le jeu, plus il y en a, mieux c’est. Du jeu le plus simple à dénicher à la rareté ultime, il n’a aucune limite et souvent son banquier est son boss de fin de niveau.

- Le collectionneur puriste : c’est celui qui se consacre uniquement sur une machine ou une marque voir un éditeur. Que ce soit le plombier ou le hérisson, nous vivons uniquement pour servir la cause.

- Le collectionneur élitiste : toujours le top, peu importe la machine, il ne choisit toujours que le meilleur.

- Le collectionneur éclectique : ou le « ramasseur », peu importe le jeu, la console, il prend tout. À la différence de l’acharné, celui-ci est plus limité en budget et s’arrête à un certain point.

Bien sûr il est aussi tout à fait possible d’appartenir à plusieurs catégories simultanément. Il existe aussi plusieurs catégories obscures comme les personnes rassemblant les jeux les plus mauvais jamais édités. Si les visions sont multiples, tout ce petit monde est logé à la même enseigne quand il s’agit de dénicher sa pitance.

La chasse au trésor
Le Dossier du Collectionneur - Introduction

Il faut bien se l’avouer le mot « vintage » est un mot qui a tendance à squatter de plus en plus les médias et cela ne touche pas forcement que les jeux vidéos. Comme un effet pervers, un second marché s’est ouvert via internet qui a défini des cotes à travers certains sites. On observe aussi de nombreuses boutiques qui ont compris le filon qu’un revival du passé pouvait facilement devenir une mine d’or. Pour se faire une collection digne de ce nom sans avoir à revendre quelques organes, il y a quelques petites astuces à suivre.

Premièrement, on trouve de plus en plus de magasins dont le nom comporte souvent le mot « cash » ce sont des magasins ou les personnes viennent revendre les objets (en l’occurrence les jeux dans notre cas) dont ils n’ont plus vraiment utilité. Ces boutiques ont souvent des vendeurs qui ont une connaissance relative du marché et en cherchant un peu entre deux jeux dont le tarif prohibitif leur promet de longs moments sur les étals, on trouve des petites perles pour une poignée d’euros bien évidement patience est de mise, car les bonnes occases sont rares.

Deuxièmement l’un des moyens les plus simples, mais le plus fatigants ce sont les vides greniers et autres brocantes qui fleurissent un peu partout dans le pays. Négocier directement avec des néophytes permet régulièrement de trouver du matériel de qualité pour pas grand-chose. Ce constat était valable il y a quelques années, mais notre bon vieil effet pervers de la sur-médiatisation du phénomène a entrainé une méfiance des retraités qui revendent le bazar de leurs petits-enfants et qui souvent sont assez peu enclins à faire un geste commercial. Autre constat, on assiste de plus en plus à la multiplication de petits revendeurs avec des grands étals remplis de jeux, méfiance vis-à-vis de ces personnes, car les prix y sont souvent surcotés. Le seul conseil concernant les amateurs de vides-greniers est qu’il ne faut pas hésiter à fouiller dans tous les coins et surtout y aller le plus tôt possible le matin, car il faut savoir qu’après 10 h les chances de rapporter quelque chose chez soi diminue fortement.

Le Dossier du Collectionneur - Introduction

Troisièmement, internet est fournisseur régulier pour celui qui sait où chercher. Les sites d’enchères sont l’un des moyens les moins difficiles pour trouver l’objet de nos désirs, faire des recherches régulières peut mettre sur notre chemin une pépite. Il existe aussi des sites d’annonces, souvent les prix y sont élevés. Certains sites proposent aussi un système de vente directe de particuliers à particuliers.

Quatrièmement, les boutiques spécialisées ont toujours beaucoup de jeux qui donnent envie dans leurs vitrines, mais souvent le rêve s’arrête à la lecture de l’étiquette du prix. Quelques fois certains revendeurs font des promos à l’occasion des soldes ou d’une liquidation, les prix sont alors beaucoup plus abordables.

Voici dans les grandes lignes les meilleurs moyens d’acquérir du matériel pour peu, le meilleur compagnon pour l’aventure reste la patience. En cherchant bien, il arrive que l’on fasse de bonnes trouvailles, même si la concurrence est de plus en plus rude. Car l’un des gros effets pervers de cette chasse est l’augmentation et la difficulté à dénicher certains jeux ou accessoires.

Bilan : Le microcosme des collectionneurs est vraiment un tout autre monde peuplé de gens pour qui la passion souvent frise le fanatisme. Sur les prochains mois nous compléterons ce dossier en nous attaquant à chaque machine avec des descriptions complètes, des historiques, des must-have ainsi que des éditions limitées collectors. Pour le mois de Fevrier, la Nintendo 64 nous livrera ses secrets, en attendant, comme tout bon collectionneur, patience….

Les Rendez-vous :

Nintendo 64 : - L'Histoire de la Nintendo 64

                      - Les Must Have de la Nintendo 64

                      - Les Perles de la Nintendo 64 (18/02/2012)

                      - Les Collectors et autres accessoires de la Nintendo 64 (25/02/2012)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article