Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
TestsdeJeux.com

The Expendables 2 : The Video Game - Xbox 360

20 Août 2012 , Rédigé par Myster Hyde Publié dans #xbox 360

The Expendables 2 : The Video Game - Xbox 360

Imaginez un casting de rêve : Stallone en tête suivi par Statham, Li, Couture, Lundgreen, Willis, Schwarzi, Van Damme et Norris. Secouez le tout et vous obtenez deux films Expendables : Unité Spécial, le premier étant une bouse internationale basée sur du pan pan au méchant sans scénario (enfin, je ne suis pas critique cinéma…), reste à voir le second qui sortira le 22 août prochain. Maintenant, prenez toutes ces stars et virez en plein pour ne garder que Stallone, Lundgreen, Li et Crews, que peut-on conclure sur The Expendables 2 : The Video Game ?

Premièrement, une question : pourquoi ne pas avoir inclus tous ces gros bras en personnage jouable ? Le contenu aurait été beaucoup plus alléchant et surtout, chose étonnante, Jason Statham n’y figure même pas ! Pourtant, il est le bras droit clairement identité de Stallone dans les films. Finalement est-ce des problèmes de droit ? Quoi qu’il en soit, The Expandables 2 : The Video Game se veut être un défouloir en coopération, et de ce côté, force est de constater qu’il remplit parfaitement son office en nous offrant de l’action concentrée en non-stop. D’ailleurs de ce côté, ne vous posez pas de question, il n’existe qu’un mode facile et difficile (WTF ?), jouez en Difficile, et même dans ce mode, hormis quelques passages vraiment chaud avec des dizaines et des dizaines d’ennemis à l’écran, la mort ne pointera que rarement le bout de son nez.

The Expendables 2 : The Video Game - Xbox 360

Pour les dézinguer, le jeu propose un gameplay basé sur du « Geometry War-like », la touche RT en plus. Pour être plus précis, vous dirigez votre personnage avec le stick gauche, vous visez avec le stick droit et vous tirez avec la touche RT. Un concept simple et efficace, mais qui ne fonctionne pas très bien dans ce dernier avec l’impression que les ennemis esquivent parfois (souvent) nos balles même à 5 centimètres de lui. Le corps à corps est également de la partie via la touche B et une jauge, une fois pleine, permet d’effectuer un « kill move » assez sanglant. Le problème est qu’il n’y a qu’un mouvement spécial par personnage. La barre se remplit en effectuant des kills ou en récupérant trois petits logos Expandables (les guns croisés, pas le crâne). Cette même barre est découpée en trois segments qui permettent à chaque palier de lancer une grenade, mais si cette dernière est lancée, le segment se vide. Chaque personnage a également le droit à deux armes qui lui sont propres, tout en gardant la possibilité d’en ramasser sur les champs de bataille. En gros, l’équipe est découpée en deux, il y a les balaises à base de fusil à pompe et lance-roquette et les rapides avec des guns et des shuriken pour Li. Lundgreen a quand même dans sa poche un sniper mais honnêtement dans un jeu où la caméra est le plus souvent en 3D iso, le snip’ on s’en fout un peu. Car oui, il ne s’agit pas un TPS, mais bien d’un run & gun qui s’avère être plutôt un bon choix.

The Expendables 2 : The Video Game - Xbox 360

Niveau durée de vie, rien de transcendant puisqu’il vous faudra 4 petites heures pour voir le bout de l’aventure en solo et beaucoup moins en multi, chose à laquelle le jeu se destine. Vous pourrez accéder à des parties publique, mais également privée si vous voulez jouer avec trois amis. Pour ce qui est de la bande-son, elle est quelconque et aucune musique ne me vient à l’esprit au moment où j’écris ces lignes…

En conclusion, The Expandables 2 : The Video Game est un jeu moyen. Nous remercions les développeurs d’avoir résisté à la tentation de nous livrer un TPS sans âme pour nous offrir un run & gun défoulant, mais que l’on traversera les yeux dans le vide. Les graphismes n’ont pas été mentionnés, mais sachez qu’ils sont dans la moyenne avec un point bonus pour la modélisation des visages.

The Expendables 2 : The Video Game - Xbox 360
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article